Séminaire - Relations médias

Séminaire sur les relations médias à l'ère 2.0

par Sylvain Lafrance

Le mardi 4 février 2014, de 9 h à 16 h 30
à HEC Montréal, 3000, chemin de la Côte-Sainte-Catherine, Montréal

Depuis plusieurs années, les organismes culturels se sont dotés de sites Web de plus en plus interactifs et utilisent les médias sociaux à des fins d’information et de promotion. Le séminaire sur les relations avec les médias à l’ère 2.0 s’adresse à tous les organismes qui disposent d’un site interactif ou qui font usage des médias sociaux, en arts d’interprétation comme en arts visuels ou médiatiques, en lettres et en édition, ainsi que dans les industries culturelles et créatives.

À cette occasion, Sylvain Lafrance, le nouveau directeur du Pôle Médias à HEC Montréal,  fera le point sur la façon dont les médias sociaux ont changé les relations que les organismes culturels tissent avec leurs publics. Le Web a d’abord été utilisé comme un simple mécanisme de relais des documents écrits, comme les communiqués de presse, avant de se transformer, grâce à l’interactivité offerte par le 2.0, en une plateforme d’échanges instantanés, transparents et en continu avec l’ensemble des publics et partenaires des organismes culturels.

Ces nouveaux outils s’avèrent souvent fort efficaces pour propager rapidement une nouvelle, mais ils ont aussi le potentiel de placer les artistes et organismes dans des situations difficiles en cas de controverse ou de critique négative. La réputation de l’organisme culturel peut également être entachée s’il ne répond pas adéquatement et rapidement aux commentaires et aux demandes qui lui sont adressés. Le Web 2.0 a donc eu pour effet de multiplier l’impact des relations avec les médias, mais aussi de transformer profondément les stratégies de communication  des organismes culturels, comme en fait foi la gestion des controverses récentes autour des spectacles de Wajdi Mouawad et de l’Opéra de Montréal. Si plusieurs organismes se sont maintenant dotés de responsables dédiés aux médias sociaux, d’autres s’interrogent sur les ressources qu’ils doivent y affecter en fonction des bénéfices recherchés.

Objectifs du séminaire

Sylvain Lafrance