Actes du Colloque - 50 ans d'action publique en matière de culture au Québec


En 2011, à l’occasion du 50e anniversaire de la fondation du ministère de la Culture du Québec, la Chaire de gestion des arts Carmelle et Rémi-Marcoux a organisé un colloque pour faire un bilan des politiques culturelles québécoises, en relation aux politiques conduites au Canada et à l’étranger, et traiter des  principaux enjeux auxquels elles sont confrontées:

  • Depuis 50 ans, le Québec  a assisté à la montée en puissance de plusieurs générations d’artistes qui ont contribué à son identité mais qui font maintenant face à des défis de relève et de succession, dans un contexte d’hybridation des cultures et de rayonnement international.
  • La multiplication de l’offre culturelle est maintenant confrontée à une stagnation de la participation aux arts; celle-ci remet en question les modèles classiques de diffusion et de distribution, ainsi que les politiques de démocratisation culturelle de l’État en élargissant le débat à la participation citoyenne.
  • Depuis 50 ans, les modèles de financement des arts et de la culture se sont démultipliés, marqués par une diversité de mécanismes et de partenaires publics et privés; toutefois, le financement privé et les conditions socio-économiques des artistes continuent de marquer le pas au Québec.
  • Depuis une vingtaine d’années, la mutation numérique et la mondialisation culturelle ont transformé la construction des identités et les modèles économiques des organismes artistiques; au plan numérique, de nouvelles formes de production, de promotion et de participation virtuelle ont changé les pratiques culturelles; au plan culturel, de nouveaux créateurs issus de la diversité enrichissent la trame culturelle sans toujours trouver leur place auprès de publics aussi en mutation.

Le colloque a été inauguré par la Ministre de la Culture et a rassemblé plus de 250 artistes, professionnels de la culture, étudiants, chercheurs, représentants des pouvoirs publics et des associations professionnelles les 4 et 5 avril 2011 à HEC Montréal.