PRIX ARDI 2019 DE L'INNOVATION EN PHILANTHROPIE CULTURELLE

BAAM Chaire de gestion des arts Carmelle et Rémi-Marcoux



Les lauréats des Prix ARDI 2019 sont
Marcelle Dubois et Nathon Kong



Montréal, le 28 février 2019 – La Brigade Arts Affaires de Montréal (BAAM) et la Chaire de gestion des arts Carmelle et Rémi-Marcoux de HEC Montréal ont le plaisir d’annoncer les lauréats des Prix ARDI 2019. Il s’agit de Marcelle Dubois et Nathon Kong.

Marcelle Dubois est directrice générale et artistique du Festival du Jamais Lu. Nathon Kong est entrepreneur et fondateur de sa propre marque de costumes pour hommes.

Ce 27 février 2019, lors de la cérémonie de dévoilement des Prix ARDI 2019, deux trophées assortis d’une bourse de 2 500 dollars chacun ont été remis aux lauréats par Florence Troncy, coprésidente de BAAM, et François Colbert, titulaire de la Chaire. Le journaliste Claude Deschênes assurait l’animation de la soirée.

Audace et innovation en philanthropie culturelle

Les Prix ARDI soulignent l’audace et l’innovation philanthropiques d’une personne de 40 ans et moins de la relève d’affaires, et d’une ou d’un gestionnaire de 40 ans et moins œuvrant dans un organisme culturel ayant un budget de moins d’un million de dollars.

Les lauréats sont invités à remettre leur bourse à un organisme culturel ayant un budget de moins d’un million de dollars.
 
Marcelle Dubois a choisi de remettre sa bourse au Festival du Jamais Lu et au Festival Filministes. Nathon Kong offre sa bourse à l’organisme Les Impatients.

Jury

Les prix ont été attribués par un jury composé de :

• Sébastien Barangé, vice-président communications et affaires publiques, CGI;
• Valérie Beaulieu, directrice générale, Culture Montréal;
• Madeleine Carreau, chef de la direction, Orchestre symphonique de Montréal;
• Stéphanie Lavallée, associée, Fasken;
• Renaud Legoux, professeur agrégé, HEC Montréal;
• Francine Lelièvre, directrice générale, Cité d'archéologie et d'histoire de Montréal Pointe-à-Callière.

Lors de ses délibérations, le jury a tenu à souligner « l’originalité de l’approche philanthropique du Festival du Jamais Lu, reposant sur une participation élargie de donateurs qui contribuent par des microdons à la création de nouvelles œuvres ; cette initiative innovante a fait école et est maintenant pratiquée par plusieurs organismes artistiques ».

En accordant le Prix ARDI à Nathon Kong, le jury a souligné « que l’intégration d’œuvres originales d’artistes montréalais à des costumes sur mesure illustre comment des entrepreneurs peuvent contribuer de façon innovante à une communauté ; en transformant un costume en œuvre d’art, Nathon Kong devient un véritable ambassadeur qui donne un nouveau sens à la philanthropie culturelle ».

Partenaires


BAAM et la Chaire remercient leurs partenaires : Ministère de la Culture et des Communications du Québec, partenaire principal; Loto-Québec, pour l’exposition d’œuvres d’art; le Conseil des arts de Montréal et le Grand Costumier, pour le prêt de la salle et les visites; Motus Vidéo et ses partenaires, BAM et Nathalie Briard; Altrum; Bélisle; le Vignoble de l’Orpailleur; Pixel Circus.

À propos des lauréats et des organisateurs

Marcelle Dubois

Après des études en lettres et art dramatique, Marcelle Dubois crée en 2000 le Théâtre Les porteuses d’aromates où elle met en scène ses textes. Elle attaque ainsi de front les métiers d’autrice, de metteuse en scène et de directrice artistique. La même année, elle cofonde le Jamais Lu, une tribune pour les dramaturgies émergentes dont elle continue à ce jour d’assumer la direction artistique et générale. L’organisme tient ses activités à Montréal, à Québec, à Paris et au sein de la francophonie internationale. En 2011, en compagnie de sept autres artistes, elle cofonde le Théâtre Aux Écuries qu’elle codirige artistiquement.

Nathon Kong

Nathon est l'humble fondateur de Nathon Kong (NK), une marque de costumes pour hommes haut de gamme offrant une touche contemporaine à la confection sur mesure traditionnelle. C’est grâce à son utilisation novatrice de la technologie 3D que la marque NK a pris son essor sur la scène de la mode montréalaise. En 2017, Nathon Kong a entrepris des projets de collaboration avec artistes montréalais et des organisations locales en créant des vêtements qui visent à promouvoir l’engagement social. Par l’entremise de ses costumes, la marque est devenue un chaînon pour ses clients, les reliant à des causes exceptionnelles et proposant un nouveau modèle de mécénat.

- 30 -

Source : André Courchesne, Chaire de gestion des arts Carmelle et Rémi-Marcoux,

HEC Montréal, 514-340-6000, poste 2116 ou andre.courchesne@hec.ca

 

Pour plus d’information, contactez Lisa Waite :

lisakwaite@gmail.com, (514) 691-8131, www.baam-org.com